Accueillir le « Présent »

jeudi 14 septembre 2017 0

Combien d’entre nous savent vivre et pratiquer la parole du Christ « À chaque jour suffit sa peine » ? L’hier que l’on regrette, le lendemain dont on s’inquiète, viennent souvent troubler l’aujourd’hui que l’on ne sait plus vivre. Et cet aujourd’hui même n’est-il pas encombré de tant de préoccupations si inévitables et accessoires qu’il s’épuise et s’efface sans avoir été vécu pour lui-même ? Sans avoir été reçu comme un « présent » (cadeau) des mains de Celui qui nous l’offre à partir de son éternel aujourd’hui ?

Certes, beaucoup peuvent dire que ce présent leur semble être un cadeau empoisonné. Il y a des êtres pour qui la réalité de tous les jours, c’est de l’inacceptable : comment inviter à accepter l’inacceptable ?

Déjà, des sagesses humaines ont balbutié des réponses à ce défi. Pour notre foi chrétienne, depuis l’incarnation de Jésus-Christ — dont la naissance est célébrée chaque année dans la joie et l’allégresse le 25 décembre —, l’instant et le quotidien ont un prix inestimable et l’on peut patiemment mettre de la lumière et y échapper à l’angoisse. Et depuis l’annonce de l’ange du Seigneur aux bergers : « soyez sans crainte, car voici, je viens vous annoncer une bonne nouvelle, qui sera une grande joie pour tout le peuple », Jésus-Christ, le « Présent » de Dieu, porteur de paix et d’espérance, ne cesse de nous être proposé dans l’aujourd’hui de chacune de nos vies et de celle de notre communauté Trinité-Saint-Marcel.

Pasteur Laza Nomenjanahary


Écrire un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *